TheSilmarillionWriters'Guild

Home  |  Most Recent  |  Authors  |  Titles  |  Search  |  Series  |  Podfics  |  Top Tens  |  Login  |    |  




Comments For Black snow falls

You must login (register) to comment.

Reviewer: Ginger Signed [Report This]
Date: April 12, 2016 - 11:33 am
Title: Chapter 1

C'est vrai que j'aime à croire aussi que Fëanor, s'il avait vécu, n'aurait pas été qu'un assoiffé de vengeance qui ne pensait qu'à son serment. Ces derniers instants dans le Silmarillion pourraient transmettre une telle image, surtout lorsque juste avant de mourir il demande à ses fils de prêter une nouvelle fois le serment, leur demandant donc de poursuivre leur quête (même si je pense que sans ça ils l'auraient quand même fait...) mais cette image d'un Fëanor guidé par sa douleur, sa fierté et son envie de vengeance est effectivement contre-balancée par ce que nous en dit Tolkien avant, comme tu l'as mentionné sur son intelligence supérieure, etc. J'ai lu des fics où Fêanor était vraiment dépeint sous cet angle plutôt tout noir et pas très nuancé et je pencherai plutôt vers une interprétation personnelle nuancée, s'il avait eu le temps de vivre et de connaître les évènements du Premier Âge...

C'est carrément sûr que le Serment était un grand poid pour les Fëanoriens. Parfois je me demande comment ils ont pu faire pour que leurs "sujets" (j'ai pas trouvé de meilleur terme) leur soient aussi fidèles, de là à aller jusqu'au saque de Doriath et donc au meurtre d'autres elfes. J'imagine qu'à la base de tout ça, avant même la rébellion des Noldor, il y a la capacité qu'avait Fëanor à capturer l'attention des foules et à les amenées à le suivre... mais il doit y avoir plus que ça, peut-être qu'à l'époque où ils vivaient tous à Aman, il avait acquis la loyauté d'une certaine partie de la population de Tirion. Je me souviens avoir lu dans une fic, je ne me souviens plus laquelle malheureusement, que l'auteur voyait d'un côté Finwë comme Haut Roi, restant beaucoup au palai et gérant plus la cour et le côté politique du pouvoir, où Fëanor aurait été un prince plutôt "de terrain" (même si c'est un peu anachronique XD), proche de son peuple et j'avais bien aimé cette image. Ca pourrait effectivement expliquer qu'il ait eu des gens pour le suivre, même si les suiveurs de FIngolfin étaient sans nul doute plus nombreux... Cette loyauté aurait pu alors se transmettre à ses fils... ça m'est déjà venu à l'esprit d'écrire quelque chose là-dessus, la vie d'un ou plusieurs suiveur·se·s d'un ou plusieurs des fils de Fëanor au Premier Âge... Ca serait intéressant d'explorer comment ces elfes, dont les noms ne sont pas mentionnés mais qui ont pourtant combattus et suivi Maedhros et les autres à la guerre, ont pu vivre cette loyauté, cette appartenance à cette maison dépossédées... c'est juste un trop gros chantier pour mon cerveau pour l'instant :p

Je te rejoints sur Celebrimbor. Je n'avais pas autant de connaissances sur la nature des Anneaux de Pouvoirs donc j'avoue que tu m'apprends quelque chose et effectivement si c'est réellement la fonction qu'ils devaient avoir, ça montrer une certaine attirance, si ce n'est par le pouvoir en tant que domination, sur une envie de contrôle et tout de même de complexe de supériorité, parce qu'aller contre Eru, faut quand même en avoir envie et surtout oser le faire :p mais comme toi, je pense en effet que s'il n'avait pas la soif de pouvoir de son père, il n'en demeurait pas moins un descendant de Fëanor et un Noldo de manière générale, ils sont tout de même réputés pour leur fierté j'imagine. Puis dans le fait qu'il était à la tête de la plus grande association (ou confrérie je connais pas le mot u_u) de forgerons en Eregion, il y a toujours cette idée de grandeur, de faire des belles choses encore plus belles que les autres, etc, quelque chose qui se retrouvent, en dehors du Serment et des Silmarils, chez Fëanor et Curufin... et peut-être, encore une fois, chez les Noldor qui sont décrits comme désirant toujours se surpasser dans l'acquisition du savoir et dans leur art aussi... un aspect de ce peuple qui est assurément plus exacerbé dans la lignée de Fëanor.

Merci pour le lien du post Tumblr sur Celebrimbor et s'il aurait pu devenir Haut Roi des Noldor. J'avais en effet lu le post de Michael Martinez et j'avoue que ça m'avait un peu perdue avec tou·te·s ces héritier·e·s potentiel·le·s... enfin bien qu'apparemment, les nanas ne pouvaient pas régner, merci les mecs, c'est aimable ! Pour le devenir de Fëanor, je pense aussi qu'il ne ressortira pas de Mandos avant la Bataille Finale... Ca fait long, quand même mais je crois bien que Tolkien l'avait laissé entendre de toute façon. J'ai lu quelques histoires où Fëanor revenait de Mandos quelques temps seulement avant la Dagor Dagorath, en quelque sorte pour se préparer et faire partie des armées des peuples libres à la fin.;. Sauf que je serai plutôt d'accord avec CETTE histoire de Dawn Felagund, même si elle est tragique j'aime assez cette idée et elle se tient finalement en vue du canon :) pour en revenir brièvement à Celebrimbor, je pense comme toi que c'est un personnage à contraster et qui à évoluer tout au long de sa vie, de sa jeunesse à l'exil dans lequel l'a entraîné son père (même si on a peu d'info à ce propos), au moment où il a renier son père à Nargothrond puis à sa position en Eregion... comme tu dis, c'est un personnage vraiment passionant. J'ai l'impression que c'est le cas avec beaucoup de personnages de Tolkien, qui, vu la richesse de son univers n'a pas pu donner autant d'attention à tout le monde... mais plus tu explores ses personnages, plus tu te rends compte qu'ils auraient réellement pu être développés à fond, avec une psychée complexe et toute en nuance... Rares sont ceux qui sont tou noir ou tout blanc...

Par esprit tordu, j'entendais que ça n'est pas le personnage du Silm qui a le plus de potentiel love au premier abord... Je sais pas, classiquement on se tournerait plutôt vers les personnages héroïques comme Fingon ou Glorfindel... mais personnellement j'aime les personnages "tordus" qui ont un caractère complexe, qui ne sont ni que "gentils" ni que "méchant" C'est pour ça que j'aime le personnage de Curufin, il a vraiment une grande profondeur, une personnalité à plusieurs dimention (cette formulation est bizarre), je ne l'ai encore jamais pratiqué en écriture mais j'ai hâte d'avoir une idée qui me permettra de le faire ! Bon après, c'est peut-être juste notre esprit qui extrapole sur ce que nous fournit Tolkien dans son oeuvre mais... on va pas se priver ;) et je t'en veux pas pour le bavardage, au contraire ! Tu as pu remarquer que être concise c'était pas non plus mon fort... XD

Reviewer: Ginger Signed [Report This]
Date: April 11, 2016 - 08:55 am
Title: Chapter 1

Ah oui en français c'est bien aussi ;)
Au début je me suis dit que peut-être ça aurait été Fëanor à la place de Maedhros mais en me rappelant de la façon dont Tolkien décrit la férocité et la détermination des Noldor pendant cette bataille, peut-être qu'il aurait eu trop peur pour tenter de marchander avec Fëanor pour un Silmaril... avec Maedhros, il a sûrement profiter de la faiblesse et de l'abattement des Fëanoriens après la mort de leur leader...
C'est clair que si Fingolfin et sa troupe s'étaient retrouvés face à Fëanor après avoir passé des années à travers la glace, ça aurait pas été une ambiance de folie... Je pense que ça aurait vraiment été trèèèès compliqué, comme tu le dis. A son arrivée en Terre du Milieu, Fëanor était quand même sacrément assoifé de vengeance et je ne l'imagine pas ne serait-ce que conceptualiser l'idée de laissé le commandement des Noldor à Fingolfin. Sauf que comme tu dis, il n'aurais pas pu se batre sur tous les fronts, peut-être qu'il aurait fini par revenir à la raison si Maedhros avait tenté de le convaincre... ou il aurait hurlé à la trahison, difficile à dire. Ou alors une alternative ? Une sorte de co-leadership, comme un triumviera romain mais que à deux personnes ? Je trouve que les enjeux politiques derrière une telle altération du canon sont super intéressantes, même si à haut risque d'entorse de cerveau :)
Pour ce qui est de l'héritage de la couronne après la mort de Turgon, censément ça devrait être Elrond l'héritier puisqu'il descend de lui par Idril et ëarendil si je me goure pas dans la généalogie... je ne sais pas si Tolkien a détaillé les règles régissant la transmission de la couronne chez les Noldor ? Car si on prend en compte que c'est Gilgalad qui a hérité du leadership des Noldor, ça voudrait dire qu'il a été prioritaire sur Elrond parce que ce dernier était héritier de Turgon par sa grand mère et donc que les descendants par les femmes ne sont pas dans la ligne de succession... où alors ils n'ont juste pas donné la couronne à Elrond parce qu'il n'y avait plus vraiment de place forte des Noldor après la destruction de Gondolin ? Ou parce qu'il a été en partie élevé par les Fëanoriens ? Ou qu'il était trop jeune ? Même si ce dernier point pourrait aussi convenir à Gilgalad car je crois qu'il était assez jeune lorsqu'il est devenu roi...
Franchement, j'aime bien imaginer la Maison de Fëanor comme étant la maison royale des Noldor... mais sûrement parce que j'ai un faible pour eux. Je pense que Celebrimbor aurait effectivement pu diriger les Noldor, mieux que son père en tout cas même si personnellement j'aime beaucoup le personnage de Curufin *esprit tordu* mais je pense a) que de toute façon en abdiquant Maedhros a écarté leur maison de la ligne de succession de manière définitive, sauf si on imagine que dans trèèèèès longtemps, quand Finwë, Fëanor et tous les autres seront réincarnés à Valinor, Finwë reconnait Fëanor à nouveau comme son héritier légitime et b) je ne sais pas si Celebrimbor aurait accepté de prendre les responsabilités de roi, il a été Lord of Eregion, certes mais je pense qu'il était avant tout motivé par son amour pour la forge et la création plus que par une véritable envie de pouvoir politique, même si j'imagine qu'il a dû quand même s'en mêler à un moment ou un autre... tout ça n'étant que de l'extrapolation bien sûr car on voit finalement peu Celebrimbor dans le canon, c'est dommage je pense que comme beaucoup d'autres personnages sous exploités, ça doit être très intéressant de l'explorer que ça soit en écriture de fiction ou de non fiction d'ailleurs :)



Author's Response:

Je pense qu'il y aurait un millier de scenario possibles si Fëanor n'avait pas été tué ; mais j'aime à croire que tout n'aurait pas été catastrophique. J'imagine que ça aurait fini tout aussi mal que dans le canon, mais Fëanor, malgré tous ses défauts et ses crimes, reste quelqu'un de supérieurement intelligent et même après Losgar j'ai du mal à l'imaginer comme étant seulement un type paranoïaque qui cherche la vengeance. Et dans le canon il y a un certain nombre de détails qui font références à ces ses facultés intellectuelles et émotionnelles, qui sont toujours en bon état après Losgar.

Mais ça n'en aurait pas été plus simple xD

J'ai lu pas mal d'articles sur justement la question de l'héritage après la mort de Turgon, et finalement les fans ne sont généralement pas vraiment d'accord sur le sujet. La société Noldorine est entièrement patriarcale, donc ouais, pas de couronne pour les femmes (bouuuuh), ce qui évince Galadriel d'un coup de balais. Mais comme tu dis, il y a aussi Elrond en jeu. Il y a un poste sur Tumblr (ici) ou quelqu'un exprime son opinion sur le sujet, en réponse à un article de Michael Martinez (ici) au cas où ça t'intéresse et où tu ne l'aurais pas déjà vu.

C'est un sujet assez fascinant que d'essayer de comprendre comment fonctionne la monarchie Noldorine en Terre du Milieu , mais là aussi, mal de crâne assuré xD 

De manière général, il semble peu probale que Fëanor sorte de Mandos avant la Dernière Bataille. Même chose pour Finwë puisqu'il a donné sa place à Miriel après sa mort, donc même si le scenario de voir Finwë redonner ses droits à son fils ainé est tentant, je doute que ce soit envisageable.

Le proiblème des fëanoriens, et Maerdhros l'avait bien compris, c'est le Serment. Ils ne peuvent diriger tout un peuple avec les poids et les obligations de leur serment sur les épaules. Ce serait entrainner tous les Noldor dans leur chutes (comme si ce n'était pas déjà fait xD)/ Ce qui arrive à Nargothrond pour Curufin et Celegorm en est bien la preuve : Leur serment passe avant tout. Les Fëanoriens sont capables de diriger un peuple, chacun l'a prouvé à plus ou moins grande échelle. Y compris Curufin et Celegorm, à Himlad, où ils ont fait un excellent travail durant les 400 années qu'on duré le siège d'Angband. Mais bon, je continue à croire que Curufin à une relation très compliqué avec le pouvoir et qu'il serait dangereux de lui en donner trop, avec ou sans le Serment. 

En ce qui concerne Celebrimbor, c'est assez difficile de se faire un avis puisque, en effet, on a finalement très peu d'info sur lui. Je suis convaincue qu'il n'avait pas la soif de pouvoir de son père, mais je pense qu'il n'aurait pas non plus craché sur une couronne. (Je suis assez contre l'idée d'un Celebrimbor complètement innocent et pur. Il avait quand même ses petits défauts) Il reste quelqu'un de fier, ça c'est certain, et si Sauron/Annatar a pu trouver une place à ses côtés, c'est parce qu'il avait un discour adequat, il a su creuser dans les envies de Celebrimbor, y compris ceux qui sont un peu 'limites'. Tolkien a expliqué que les anneaux depouvoir avait pour but initial de concerver le monde tel qu'il était, de figer la nature pour ne pas qu'elle dépérisse (c'est la version abrégée). Tolkien a décrit les anneaux comme des 'machines' qui permettent de changer le cours naturel des choses, et de fait, d'aller contre l'intention initial du créateur ultime (Eru). Du coup, les anneaux de pouvoir, même si ils ont été en premier lieu créée avec de bonnes intention, finissent pas devenir 'mauvais', ils confèrent aux porteurs un pouvoir qui n'est pas 'naturel' et ce pouvoir peut entrainer une soif pour plus de pouvoir. L'impact de Sauron sur l'esprit de Celebrimbor était sans doute lourd, mais les elfes d'Eregion, avant même l'arrivée de Sauron, avait déjà cette soif de modeler la nature à leur goût. De là à dire que Celebrimbor était assoiffé de pouvoir, non, ce n'est pas absolument pas mon point de vue. Mais je pense qu'il avait quand même cette envie, ce besoin, de garder le contrôle sur ce qui l'entourait. Et ça c'est quelque chose qu'il tient de son père. Enfin, là je parle de mon interprétation de Curufin, en tant que control-freak. Tout ça pour dire que même si Celebrimbor n'est pas, à mon avis, assoiffé par le pouvoir, il ne cracherait pas dessus non plus. Et sur ce suje, je trouve que Celebrimbor est un personnage dont l'évolution psychologique entre le premier et le deuxème age est fascinante !

Mais je parle trop xD Pardon pour le bavardage incessant! Cela dit, si apprécier Curufin prouve un esprit tordu, alors mon esprit doit être sacrément tortueux! *s'accroche au Curvo et ne le lâche plus*

Reviewer: Ginger Signed [Report This]
Date: April 11, 2016 - 06:17 am
Title: Chapter 1

You're welcome! ^^
I often wondered what would have happened if Fëanor didn't die during Dagor Nuin-Giliath. Would Maedhros have been taken to Angband? Would the houses of Fëanor and Fingolfin have reached peace after the later's crossing of the Elkaraxë? ...There are a lot of things that would have been different, I suppose...
But his death was indeed a turning point for his sons... and probably for the noldor in general. The kingship would have never passed to Fingolfin's line probably, or much later and all the hairs of Fêanor had died, that would have brought us until the Second Age and the death of Celebrimbor... Anyway, sorry I'm rambling... :)



Author's Response:

No need to apologize, I can ramble for hours about all of them xD Mais j'ai vu dans ta bio que tu étais Française, donc je vais répondre en Français (tant qu'à faire! :p).  

C'e'st sur que la mort de Fëanor a tout changer pour les Noldor, en premier lieu pour ceux qui ont suivi Fëanor. Je ne pense pas que Melkor aurait proposé de marchander - dans le but de carpturer l'un des fëanoriens - si Fëanor avait été là. Et si il l'avait tout de même fait, je pense que les choses se seraient passer bien différemment. Ce qui est sur c'est que Fëanor n'aurait jamais laisser le pouvoir à Fingolfin, et qu'à l'arrivé de Fingolfin au Beleriand, ça aurait été une sacrée pagaille. Enfin, même sans Fëanor, c'était compliqué, alors j'imagine même pas ce que ça aurait été si fëanor avait été là D: 

J'imagine qu'il aurait bien fallu qu'ils trouvent un arrangement quand même. Fëanor ne peut pas se battre à la fois contre Angband et contre Fingolfin, d'autant que leux qui ont ssuivi Fingolfin sont beaucoup plus nombreux. La seule possibilité de victoire est dans l'alliance, et ça Maedhros l'a bien compris. Je pense que Fëanor aussi l'aurait compris, mais ça aurait sans doute pris plus de temps, et clairement, ça aurait été encore plus compliqué.

Mais même avec la mort de Fëanoir, la question de l'héritage de la couronne après lamort de Turgon a dû exister. La lignée de Fëanor avait renoncé au pouvoir depuis longtemps, mais Celebrimbor étant 1/ différent de son père et beaucoup plus apprécié que ses oncles 2/ arrière petit fils de Finwë et non pas arrière-arrière petit fils comme gil-galad (je suis toujours la version où Ereinion est le fils de Orodreth, fils de Angrod), je pense que la question c'est quand même posé à un moment. 

Mais ouais, c'est une interessante perspective que d'essayer d'imaginer l'histoire si Fëanor avait survécu :D

Reviewer: Ginger Signed [Report This]
Date: April 10, 2016 - 03:01 pm
Title: Chapter 1

How, this was beautiful! You totally succeeded to share Curufin's emotions, his pain and disbelief before his father's death, his despair, but in the end his pride and his will to carry on...  I can totally picture the scene, and imagine it what was Curufin felt, what all the sons of Fëanor felt at the instant of his death.
your style is also very intense and your words well chosen :)



Author's Response:

Thank you very much for your lovely review! I'm glad you enjoyed this fic! And yes, I think the death of Fëanor was determinant, not only for Curufin, but also for all the brothers. 

Thanks again! :)

Reviewer: Silver Trails Signed [Report This]
Date: March 17, 2016 - 10:15 am
Title: Chapter 1

This is powerful! You managed to show the pain and anguish in Curufin's heart, and the effect that Fëanor's death had on him and his brothers. Beautiful!

Author's Response:

Aaah, thank you very much! I'm glad to learn that I managed to express these feelings, and that you enjoyed it!  It's a scene I wanted to write for a long time, tbh ;) 




You must login (register) to comment.